Devenir diagnostiqueur immobilier

Le métier de diagnostiqueur franchisé

Le marché du diagnostic immobilier reste très dynamique et les observateurs prévoient une augmentation en valeur de 10% sur 2015. Pour quiconque s'est posé la question de se lancer à son compte dans le secteur de l'immobilier, la profession de diagnostiqueur présente de nombreux attraits. D'autant plus que de nombreux franchiseurs recrutent !

Le diagnostic : pourquoi, qui et comment ?

Pour respecter les normes de construction, les entreprises du bâtiment et de l'immobilier doivent faire réaliser de nombreux diagnostics portant sur la sécurité ou la santé. Parmi ceux-ci, citons les diagnostics de recherche de termites, de matériaux contenant de l'amiante ou du plomb ; les diagnostics de performance énergétique ; les diagnostics des risques naturels et technologiques et les diagnostics des installations de gaz et électriques quand celles-ci sont âgées de plus de 15 ans. A ceci vient s'ajouter le diagnostic surface loi Carrez. En fonction des circonstances, ces diagnostics peuvent être obligatoires ou facultatifs. Une proportion non négligeable des professionnels du diagnostic immobilier interviennent lors de la mise en vente ou en location d'un logement ou de locaux d'entreprise.

Le diagnostiqueur doit impérativement être un professionnel indépendant afin de garantir l'impartialité de ses résultats (sous peine de sanctions pénales). Il ne peut exercer que s'il dispose d'un certificat de compétence décerné par un organisme indépendant. Ce dernier est valable cinq ans. Il passe le plus clair de ses journées en déplacement, d'un chantier ou d'un logement à un autre. C'est une personne dotée de solides qualités de minutie, de rigueur et d'un bon sens de l'analyse, qui doit savoir travailler de manière parfaitement autonome.

La formation de diagnostiqueur immobilier

En fonction des diagnostics qu'il réalise, un professionnel du secteur a besoin de diverses certifications. Celles-ci ne nécessitent pas toujours de diplômes, même si les connaissances techniques requises sont importantes. Celles-ci s'obtiennent généralement lors d'une formation spécifique, ou bien par un cursus de niveau Bac ou Bac +2 dans l'HSE, les professions immobilières ou le bâtiment.
Notons que depuis 2012, la certification DPE (diagnostic des performances énergétiques) ne peut s'obtenir qu'avec trois ans d'expérience ou un diplôme de niveau Bac +2 pour le niveau 1. La certification DPE niveau 2 requiert un diplôme de niveau Bac +3 ou cinq ans d'expérience.

Se lancer dans le diagnostic en franchise

Devenir diagnostiqueur immobilier indépendant quand on ne connaît pas le secteur n'est pas impossible. Cela demande cependant de trouver la bonne formation et de se créer un réseau professionnel. Se lancer en franchise, en revanche, offre bien des avantages. Certains réseaux ne recrutent que des candidats déjà certifiés, mais la plupart sont ouverts à des professionnels en reconversion venus d'autres secteurs. Ils proposent alors des stages en centre d'apprentissage agréés.
En échange de droits d'entrée relativement modestes et d'une redevance de fonctionnement, un franchisé du diagnostic immobilier reçoit toute l'aide dont il a besoin. Du montage du projet à l'obtention d'un financement, en passant par les outils nécessaires à l'exercice de son activité, il sera assuré d'avoir toutes les chances de son côté.
Derniers articles de la rubrique