Quelle formation pour faire du diagnostic immobilier ?

Comment se former au diagnostic immobilier ?

Toutes les filières à suivre pour devenir diagnostiqueur

Le marché du diagnostic immobilier ne connaît pas la crise. Du fait du caractère obligatoire des divers diagnostics avant toute transaction immobilière, la demande est toujours constante. Qu'on souhaite se lancer en franchise dans le secteur du diagnostic immobilier, ou bien qu'on prévoie de devenir diagnostiqueur indépendant, la question de la formation se pose de la même manière. Les réponses, en revanche, sont différentes.

Un métier qui ne demande aucun diplôme

Pour simplifier l'accès à la profession de diagnostiqueur immobilier, le législateur français n'a pas opté pour un diplôme : il a choisi la voie de la certification. Ce qui veut dire qu'un professionnel du diagnostic immobilier doit, depuis le 1er novembre 2007, prouver sa qualification auprès d'un centre de formation agréé par le comité français d'accréditation, le COFRAC, ou par un organisme européen équivalent. En outre, des procédures de contrôle des compétences existent afin de s'assurer régulièrement que les compétences des diagnostiqueurs sont à jour. La certification se fait en deux temps : la première étape est un examen théorique, la seconde une mise en situation qui sert d'examen pratique. Il existe bien entendu autant de certifications que de types de diagnostics : plomb, termites, gaz, électricité, amiante, DPE, etc.

Pour se former, un futur diagnostiqueur devra donc faire appel à un organisme spécialisé (la liste est disponible sur le site du COFRAC : www.cofrac.fr). La formation est aux frais de l'entrepreneur. Pour l'ensemble des diagnostics, il faut compter une somme comprise entre 6 000 et 8 500 € HT.

Il n'est évidemment pas exclu de démarrer une activité de diagnostiqueur immobilier quand on est titulaire d'un diplôme. Dans ce cas, les formations de base recommandées sont généralement de niveau Bac+2, notamment les BTS professions immobilières ; BTS hygiène, propreté, environnement ; BTS technico-commercial option matériaux du bâtiment ou option énergie.

Qui dit « franchise » dit « formation comprise »

La grande majorité des réseaux spécialisés dans le diagnostic immobilier n'est pas à la recherche de spécialistes techniques issus du secteur du bâtiment. En effet, les enseignes s'intéressent en priorité aux qualités humaines et commerciales des candidats. De véritables chefs d'entreprise peuvent facilement être formés au métier du diagnostic immobilier. En revanche, un professionnel du bâtiment qui manque de sens du contact et n'a pas l'esprit commercial aura du mal à percer dans le secteur.

Un franchiseur propose donc les formations techniques nécessaires à l'exploitation de son concept de franchise au sein de son programme de formation initiale. La formation des nouveaux partenaires est en effet partie intégrante de la transmission du savoir-faire de franchiseur à franchisé.

Par exemple, le franchiseur Diagamter est en mesure de dispenser les formations techniques en interne, étant lui-même un organisme de formation agréé. En plus de six semaines de cours techniques, l'enseigne propose dix jours de formation en matière de stratégie d'entreprise, de marketing, de communication et de techniques commerciales. Comme souvent, rejoindre un réseau de franchise est la formule clé en main pour se lancer dans une nouvelle activité.

Derniers articles de la rubrique