AB Immobilier : la franchiseur placé en liquidation judiciaire

Un réseau tire sa révérence, d'autres prennent le relais

Un important acteur du secteur a décidé de quitter la franchise. Suite à une mise en liquidation judiciaire, le réseau AB Développement ne s'étendra plus en commerce associé. Une leçon pour les professionnels du secteur, et peut-être aussi une mise en garde pour les jeunes créateurs d'entreprise qui souhaitent se lancer en franchise dans le diagnostic immobilier.

Une décision qui pèse lourd sur le secteur

AB Immo n'est plus ouvert à la franchise. En effet, la société à responsabilité limitée AB Développement a été mise en liquidation judiciaire le 18 juin dernier par le tribunal de commerce de Soissons (Aisne). Avec un chiffre d'affaires 2014 de presque trois quarts de million d'euros, AB Immobilier n'était pas la tête de réseau la plus susceptible d'abandonner la franchise. Pourtant, les vicissitudes du marché ont mis le franchiseur sur le banc de touche. La société continue à travailler avec ses deux agences en propre, mais elle ne recherche plus dans l'immédiat des chefs d'entreprise pour développer son réseau.

Pourtant, AB Immobilier avait tous les atouts pour réussir : une sélection de candidats motivés, dotés de qualités de manager et de commercial ; un accompagnement sans faille ; un contrat de concession d'une durée de cinq ans. Tous ces avantages n'ont pas suffi à pérenniser le réseau dans un contexte concurrentiel particulièrement ardu.

Un marché 2015 toujours difficile

Si certains observateurs voient dans l'augmentation du nombre de transactions, les taux de crédit toujours bas (2,17 % en septembre dernier) et les dispositifs mis en place par les pouvoirs publics des signes de reprise pour l'ensemble du secteur, la réalité n'est pas rose pour tous les acteurs du marché. Le nombre de permis de construire est toujours en recul, ce qui n'est pas indicateur d'un marché sain. Pourtant, la baisse des prix constatée dans toutes les régions, y compris en Île-de-France et à Paris, devrait continuer à stimuler les ventes.

Le diagnostic immobilier prospère toujours

Malgré la conjoncture incertaine, de nombreuses enseignes immobilières continuent à développer leurs réseaux. C'est le cas des franchises de diagnostic immobilier : moins sujettes au ralentissement du bâtiment, elles bénéficient du maintien du nombre de transactions immobilières.

Chez Agenda Diagnostics par exemple, on compte 200 cabinets implantés sur plus de vingt ans d'activité en franchise, en France métropolitaine comme outremer. Avec un savoir-faire qui ne se limite pas aux diagnostics (amiante, plomb, termites, gaz, électricité, etc.) mais s'étend aux expertises immobilières (métrage Carrez, constat Robien, diagnostic PTZ, état des lieux, etc.), Agenda Diagnostics dispose de solides atouts pour résister aux fluctuations du marché. Pour rejoindre le réseau Agenda Diagnostics, il faut disposer de 25 000 € d'apport personnel pour un investissement global de 45 000 €. Les droits d'entrée s'élèvent à 14 000 €.

Activ'Expertise est un réseau plus récent, créé en 1999 mais qui ne s'est ouvert à la franchise qu'en 2010, qui totalise 46 implantations sur le territoire. A l'occasion de sa récente convention annuelle à Budapest, Activ'Expertise a lancé une initiative originale : un magazine d'information immobilière à destination du grand public : Activ & Vous. Devenir franchisé Activ'Expertise nécessite un apport personnel de 10 000 € et 10 000 € de droits d'entrée.

Derniers articles de la rubrique