Le diagnostic amiante : comment ça marche ?

Qu’est-ce-qu’un diagnostic d'amiante ?

L’amiante est une matière, composée de fibres, qui a longtemps été utilisée comme matériau isolant mais qui comporte des dangers certains pour la santé. En effet, l’inhalation de ces fibres peut être à l’origine de divers problèmes de santé : maladies respiratoires et même des cancers, notamment celui du poumon. C’est pourquoi un diagnostic d'amiante est obligatoire pour toutes les constructions datant d’avant le 1er juillet 1997.

Depuis cette date, le désamiantage est devenu un important enjeu de santé public. Son objectif est de déceler les matériaux et les produits détenant de l’amiante dans les bâtiments privés et publics, maisons et appartements. Ce diagnostic définira les parties de l’habitation contenant de l’amiante ce qui permettra la réalisation ultérieure des travaux de désamiantage conformément à la loi. Quelles que soient les conclusions du diagnostic, sa validité est permanente. Cependant, il devra être actualisé s’il a été effectué avant le 1er février 2012 car le contrôle comporte, depuis cette date, des matériaux supplémentaires.

Qui réalise un diagnostic amiante ?le diagnostic amiante, une étape indispensable pour de nombreux bâtiments

Uniquement les professionnels ayant une certification de diagnostic amiante, délivrée par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation), sont habilités à le réaliser. Il est obligatoire de faire effectuer ce diagnostic en cas de vente d’un bien immobilier. Le propriétaire qui vend un bien doit pouvoir fournir le diagnostic amiante lors de la promesse de vente ou du compromis de vente.Les échantillons prélevés sont analysés en laboratoire. Le diagnostic amiante concerne les calorifugeages (isolation des tuyaux de chauffage et d’eau chaude), les flocages (fibres isolantes et insonorisantes) et les faux-plafonds (posés avant le 1er juillet 1997). Une liste récapitule tous les matériaux à diagnostiquer : matériaux en fibre de verre, dalles de sol, enduits projetés, etc.

les étapes d’un diagnostic amiante :

Le diagnostic : Il est effectué par un organisme accrédité qui mandate un diagnostiqueur formé qui fait une expertise des lieux tout en se préservant des risques inhérents à l’amiante. Le diagnostiqueur cherche les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante. Ensuite, il les classe selon leur état de conservation : bon état, état intermédiaire ou dégradé. Il peut également effectuer des prélèvements dans l’air et sur les matériaux qui sont ensuite analysés dans un laboratoire spécifique.
L’étude : L’étude de diagnostic amiante permet de déterminer les zones à cibler et les quantités d’amiante découvertes.
Le plan de retrait : Appelé aussi confinement (PRC), c’est un document indispensable qui est dressé au moins un mois avant le commencement des travaux de désamiantage. Il est soumis aux autorités compétentes avant les travaux ou la démolition de la construction concernée. Le PRC contient les informations qui se rapportent au plan de désamiantage.
Les travaux : Le PRC établi, les travaux de désamiantage peuvent alors commencer. Ils se déroulent en plusieurs phases : mise en sécurité, désamiantage, libération des lieux, analyses et traitement des déchets. Les désamianteurs utilisent des détecteurs d’amiante. Ils effectuent également un contrôle à l’extérieur des lieux.

Les réseaux diagnostiqueurs d’amiante

C'est un des leaders du marché, le réseau Agenda Diagnostics est spécialisé dans la réalisation de diagnostics immobiliers concernant l'amiante, le plomb, l'électricité, ou le gaz, mais également une analyse précice des performance énergétique ou encore des risques naturels et technologiques. Agenda représente aujourd’hui un réseau de plus de 200 cabinets implantés en France métropolitaine mais également dans l’Outre-mer.
Adossé au groupe Crédit Agricole Nord de France, Ex'im a entrepris de se lancer en 2002 dans le diagnostic immobilier et est reconnu pour son expertise dans l'évaluation précise du niveau d'amiantage des batiments industriels comme à vocation résidentielle.

RTD (Réseau des Techniciens du Désamiantage) : les entreprises qui adhérent à ce réseau proposent, en sus des certifications nécessaires, du partage des compétences accumulées depuis 1997 dans le domaine du désamiantage. De plus, la mise en commun des expériences de toutes les entreprises adhérant à ce réseau constitue un atout indéniable. Elles sont également entourées par des experts formés dans le domaine du désamiantage, de l’air respirable, de la filtration de l’air, ainsi que de la prévention et des risques concernant l’environnement.
Derniers articles de la rubrique