Franchisés, comment faire face à la concurrence ?

Techniques, astuces et pièges dans le secteur du diagnostic immobilier

Créer une activité de diagnostiqueur immobilier est plus facile que jamais. L'avénement du modèle de commerce franchisé, la présence d'internet dans tous les foyers (et dans toutes les poches), tout concourt à simplifier le lancement d'une entreprise comme son activité elle-même. Ces avantages sont évidemment assortis d'un inconvénient majeur : la concurrence. Aujourd'hui, de plus en plus de réseaux de diagnostics immobiliers se partagent un marché qui n'est pas expansible à l'infini. Comment font les enseignes pour sortir du lot ? Si vous êtes sur le point de vous lancer en franchise en tant que diagnostiqueur immobilier, c'est une question à laquelle vous devez répondre sans tarder.

L'immobilier : un secteur qui n'en finit par de muter


Les vétérans des métiers de l'immobilier se souviennent avec émotion de l'époque, pourtant pas si lointaine, où la recherche sur internet n'était pas le premier réflexe des acquéreurs, des vendeurs, des propriétaires et des locataires. Quand les crises successives viennent s'ajouter à ces changements drastiques de comportement des consommateurs, les professionnels du secteur doivent entièrement repenser la profession.

Les experts sont pessimistes, la presse se fait l'écho de prévisions alarmantes en matière de pertes d'emplois dans les réseaux d'agences, et il serait facile de céder à la panique. Pourtant, ce serait faire preuve de peu de recul que de ne pas constater que la demande existe toujours. Les enseignes de prestataires immobiliers se développent grâce à des concepts moins onéreux pour leur clientèle et les transactions se déplacent plutôt que de disparaître. Alors, comment font les franchiseurs qui tirent leur épingle du jeu ?

Des services qui répondent aux attentes des consommateurs


La montée en force des réseaux de mandataires ces trois dernières années le prouve : il faut anticiper la demande de la clientèle. La franchise a toujours été au premier rang de l'innovation, quel que soit le secteur. Les enseignes de diagnostiqueurs immobiliers ne font pas exception : concepts éco-responsables, “ packages ” et formules adaptés, etc., les têtes de réseau font bon usage des retours du terrain de leurs franchisés pour innover et prendre de l'avance sur leurs concurrents.

Des astuces pour se distinguer


En fonction du concept mis en place par les franchiseurs, de nombreux facteurs peuvent aider les diagnostiqueurs franchisés à sortir du lot. Il est important de ne jamais négliger sa communication locale, et ce même si le franchiseur lance régulièrement des opérations publicitaires au niveau national. Pages jaunes, tracts, affichettes, etc., ce sont là des méthodes qui ont fait leurs preuves. L'animation du site internet et la présence sur les réseaux sociaux sont évidemment indispensables de nos jours.

Beaucoup de franchisés se posent la question de baisser leurs prix. Cela est une solution à court terme, mais le risque de déclencher une guerre des prix est toujours présent.

Les diagnostiqueurs immobiliers qui réussissent connaissent la technique des techniques : le contact humain ! Que l'on travaille seul ou au sein d'une entreprise, rien ne remplace une relation franche et ouverte avec ses clients.

Derniers articles de la rubrique